Art. 1 – Exercice du métier
Le respect de la personne est la première valeur. Le sonothérapeute  s’engage à apporter un soutien inconditionnel à son client ainsi qu’aux personnes qui lui sont confiées.

Art. 2 -. Confidentialité
Le sonothérapeute s’astreint au secret professionnel pour tout le contenu de la démarche. En ce sens, il respecte le caractère confidentiel des séances, des informations qu’il transmet, sauf en cas d’autorisation expresse de divulgation par la personne ou d’exigences contraires imposées par la loi.

Art. 3 – Respect des personnes
Conscient de sa position, le  sonothérapeute s’interdit d’exercer tout abus d’influence. Il se comporte avec loyauté vis-à-vis des personnes dont il a accepté la confiance.

Art. 4 – Obligation de moyens
Le   sonothérapeute prend tous les moyens propres à sa disposition pour permettre le développement personnel des personnes.

Art. 5 – Protection de la personne
Le  sonothérapeute  adapte son intervention dans le respect des étapes de développement de la personne, auquel il reconnaît le droit de renoncer à tout moment à cette démarche, sans avoir à s’en justifier.

Art. 6 – Responsabilité des décisions
La sonothérapie est une technique de développement personnel  L’intervenant laisse de ce fait à la personne toute la responsabilité de ses décisions et actions.

Inscription à la newsletter

veuillez entrer votre adresse e-mail